Pourquoi.. attrape-t-on des coups de soleil ?

L’été approche et voilà que le soleil fait déjà son apparition.. et les coups de soleil avec ! C’est rouge, ça pique, bref c’est désagréable et on s’en passerait bien. Bien que la sensation soit la même que si le rayon lumineux avait mis un bon coup de pied dans les bourses de ta peau, le phénomène biochimique dessous est plus complexe que ça. Alors répondons à notre question estivale existentielle : pourquoi a-t-on des coups de soleil ?

 

1. Qu’est-ce qu’un coup de soleil ?

Avant de brûler, on bronze. Mais comment est-ce qu’on bronze ? Il faut savoir que dans la lumière reçue par le soleil, il y a les couleurs qu’on voit, et les rayons qu’on ne voit pas. Et parmi eux : les UV. C’est eux les méchants de l’histoire ! Mais il y a deux classes de rayons UV : les UVA et les UVB.

 

1. les UVA : 95% des rayons UV, pas de conséquences visibles directement mais en profondeur. C’est eux qui causent le dessèchement de la peau. Et accessoirement les cancers de la peau.

 

2. les UVB : les 5% restant. Ils activent la mélanine qui pigmente la peau quand ils ne brûlent pas tout simplement cette dernière.

 

Voilà donc après le bronzage, quand on n’est pas protégé et qu’on reste encore dehors au soleil, on peut dire bonjour les coups de soleil ! Et il y a plusieurs stades de brûlure.

 

La brûlure au premier degré :

c’est la rougeur classique qui pique. Ca abîme la peau, mais ça va encore.

 

La brûlure au second degré superficiel :

c’est rouge, il y a des cloques, ça pique, mais ça passe tout seul aussi. Avec de la crème. Et de la patience.

 

La brûlure au second degré profond :

cloques, destructions des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses. Clairement, ça guérit pas tout seul.

 

2. Comment marche la crème solaire ?

Oui, on peut se protéger de ces brûlures ! Pour ça, rien de plus simple : on s’étale de la crème solaire. Et c’est plus compliqué que ça en a l’air ! La crème solaire est faite de deux types de protection « anti-UV » : une protection chimique qui absorbe les rayons UV et une protection physique (faite de minéraux comme du titane) qui les réfléchit. Comme ça, si les rayons UV passent la première protection, la seconde les arrête. Si tu n’as pas de crème solaire, tu peux toujous te couvrir (merci Captain Obvious) ou te cacher derrière une vitre. Ca paraît bête mais le verre ne laisse pas passer les UV ! Ou alors très peu.. Donc pas de risque de bronzer dans sa voiture ou dans le resto en face de la plage ! Sinon, les scientifiques ont mené des expériences sur les Touaregs, ces nomades du désert toujours habillés en noir de la tête aux pieds alors qu’il peut faire 40 ou 50 degrés autour d’eux. Et contrairement aux idées reçues, les vêtements noirs couvrent et protègent mieux du soleil que les vêtements blancs !

 

Mais qui mieux que les professionnels de santé pour vous expliquer comment vous protéger du soleil selon votre peau ? Parce que non, tout le monde ne réagit pas au soleil de la même façon ! Et c’est pour ça que je vous invite à aller cette page du site ameli santé qui explique ça très très bien 😉

Laisser un commentaire