Micro-ondes pour les fainéants

Pour les flemmards comme moi, il n’existe pas plus belle invention que le micro-ondes. Ca cuit tout, vite et pas cher. Le problème c’est que ça reste un objet du quotidien assez mal connu et mal compris de nos jours. Alors au nom de tous les fainéants, micro-ondes nous te remercions et réparons cette injustice !
 

1. Qu’est-ce que c’est que quoi ?

Domaines de longueur d’onde des ondes électromagnétiques © Wikipédia

Au départ, les micro-ondes sont une classe d’ondes électromagnétiques, comme les ondes radio, les infrarouges, la lumière visible, les ultraviolets, etc. Mais plus largement, c’est aussi le nom d’un instrument vénéré par tous les pressés du repas. Avec une description rapide, on pourrait dire que c’est une petite boîte qui chauffe mais vous devez vous en doutez, c’est plus compliqué que ça. La principale différence entre le four traditionnel et le four à micro-ondes (c’est son vrai nom complet), c’est que le micro-ondes lui ne chauffe pas tout bêtement la nourriture, il « l’agite ». Un petit point physique-chimie s’impose.
 
Globalement, une molécule d’eau est faite de deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène. SAUF QUE elle est dipolaire, autrement dit le barycentre des charges positives et négatives n’est le même. Plus simplement ?
 

Barycentres électriques de la molécule d’eau © La Nature Architecte de notre Futur

Voilà. Mais du coup que les charges électriques globales de la molécule ne sont pas situées au même endroit, celle-ci va s’orienter en fonction du champ électrique environnant. Si il change, la molécule tourne pour s’aligner. Et si elle tourne beaucoup, elle va produire beaucoup d’énergie qu’elle va transmettre à son environnement (ie ta bouffe) sous forme thermique (ie la température augmente). Et tu te doutes que c’est ce principe qu’on utilise dans le four micro-ondes. SINON JE L’AURAIS PAS EXPLIQUE !
 
L’instrument à la base de ces oscillations s’appelle un magnétron. ET c’est ça :
 

Schéma du magnétron d’un four micro-ondes © Wikipédia

C’est compliqué à expliquer mais en gros, on va faire osciller les électrons grâce à une différence de charges entre l’anode et la cathode et des aimants. Comme les électrons oscillent, le champ électrique qu’ils créent aussi, et les molécules d’eau vont donc vibrer pour réchauffer ton tupperware de la veille.

 

2. Encore un truc pas voulu mais utile

Vous devez le savoir parce que c’est comme une tradition ici, mais j’aime bien vous parlez des recherches incongrues, les trucs vachement bien qui doivent juste leur existence au hasard (vive la sérendipité !). Rebelote avec le micro-ondes qui nous vient en fait de l’armée américaine. Depuis les années 20, la firme Raytheon produisait des magnétrons qui équipaient les radars de l’armée américaine. En 1945, la légende veut que Percy Jackson (ingénieur chez Raytheon) travaillait sur un nouveau type de magnétron quand la barre de chocolat qu’il avait dans la poche se mit à fondre. Comprenant que c’était un « effet secondaire » des micro-ondes, il testa leur effet sur un oeuf et du maïs. La conclusion était claire : ça chauffe les aliments. L’entreprise breveta l’invention en 1947 et sorti le Radarange, premier four micro-ondes industriel. Et 20 plus tard, l’entreprise Amana sortit le premier modèle à usage domestique.
 

3. CANCER, DANGER, CACA BOUDIN : vraiment ?

On entend pas mal de choses sur le micro-ondes : ça donne le cancer, ça tue les nutriments.. Mais comme pour une bonne partie des appareils montrés du doigt, si on creuse le sujet et qu’on évite les médias favorisant les mouvements de paranoïa, on se rend assez vite compte que la panique générale vient surtout d’une mauvaise compréhension du fonctionnement..

CA DONNE LE CANCER !

Non, arrêtez avec ça ! Le cancer, ce sont des cellules qui continuent de se dupliquer sans jamais mourir. Pour en arriver là, il faut que les ondes reçues puissent ioniser les molécules dans nos cellules (ie arracher des électrons), ce qui n’est pas le cas des micro-ondes émises par un four micro-ondes. En revanche, les rayons X des radios..

CA TUE LES NUTRIMENTS !

Comme tous les modes de cuisson existants. C’est impossible de garder absolument TOUS les nutriments d’un aliment. Donc la cuisson aux micro-ondes ne détruit pas plus les nutriments que la cuisine au four ou à la poêle. Par contre, cuire à l’eau dilue les vitamines, donc l’effet nutritif derrière est moindre.

LES ONDES CONTAMINENT LES ALIMENTS !

Une onde, c’est juste un champ électrique et un champ magnétique qui se déplacent, ça ne contamine rien. C’est pas une espèce de monstre malfaisant qui pourrait être piégé dans un milieu (non conducteur) comme dans une cage. Ca ne garde aucune trace nocive du mode de cuisson.

LES ONDES S’ECHAPPENT DE L’APPAREIL, MEME ETEINT !

Si vous avez un appareil défectueux, effectivement, il y a de grandes chances que les micro-ondes s’échappent quand l’appareil EST EN MARCHE. Eteint, il n’y a plus d’ondes. Il n’y a plus de production puisque l’appareil est éteint et le peu qui se propagaient encore vont vite être utilisées par les molécules d’eau pour vibrer. Et maintenant, les normes de sécurité sont de plus en plus importantes pour tous les appareils électroniques du quotidien. Double paroi, système d’arrêt automatique : aucun risque de se voir recevoir des micro-ondes en pleine tête. Et au pire t’auras un peu de fièvre et une migraine.

CA TUE LES CHATS !

Bah si tu le mets dedans, oui. Alors ça peut paraître stupide ce que je vais dire, mais comme c’est déjà arrivé je vais le dire : NE METTEZ PAS VOTRE ANIMAL DANS UN FOUR MICRO-ONDES POUR LE SECHER. Spoiler : ça marche pas.

CA PEUT NOUS TUER !

Alors oui et non. En soi, ce n’est pas dangereux (comme dit précédemment pour le cancer) mais si tu colles une boule de papier aluminium dedans, attends toi à devoir éteindre un incendie. Donc à oins que tu ne tombes dans les pommes devant ton micro-ondes en feu, aucun risque de mourir. Mais profitons du sujet pour faire un petit point sécurité.

This is a SECURITY MESSAGE from
© Markvomit, Tumblr

Tous les matériaux ne vont pas au four micro-ondes. Le plastique par exemple peut fondre et brûler à cause de la chaleur. Avant de mettre votre Tupperware en plastique à réchauffer, vérifier qu’il possède sur le dessous un logo en triangle avec un chiffre égal à 2, 4 ou 5. Sinon, mettez votre nourriture dans une tupperware en verre ou une assiette avant de la faire chauffer. Et si le chiffre est égal à 7, jettez ce morceau de plastique, il est plein de Bisphenol A, perturbateur endocrinien qui lui peut engendrer des cancers. Pour le métal, évitez autant que possible ! Le métal est conducteur et interagira donc avec les électrons qui se baladent dans le four micro-ondes. La moindre aspérité pourrait concentrer les électrons, créant des arcs électriques, détruisant le micro-ondes et le morceau de métal et pouvant conduire à un incendie.
 
LE PLASTIQUE : on fait attention
LE METAL : c’est non !
 

This was a message from
© Markvomit, Tumblr

Vous l’aurez compris, un appareil en bonne santé ne présente aucun risque pour votre santé. Manger comme des flemmards comme bon vous semble !
 

4. BONUS : anecdote rigolote

Pendant 17 ans des chercheurs du radiotélescope de Parkes en Australie mesurait pour la première fois un signal de quelques millisecondes dont l’origine était inconnue. Les extraterrestres tentaient de nous contacter ? Pour le savoir, les radiotélescopes du monde entier ont tenté de mesurer ce signal mais seul Parkes pouvait le détecter. Et ils semblent venir de partout ! Ils décident alors de nommer ces signaux « péritios » comme un animal imaginaire maléfique, mi-oiseau mi-cerf, qui aime mettre la pagaille, notamment dans les enregistrements faits à Parkes. Puis en 2012, le radiotélescope Arecibo à Porto Rico détecte lui aussi des FRB (Fast Radio Bursts : sursauts radio rapides), mais rien ne correspond aux péritios de Parkes.. En 2015, l’équipe du radiotélescope en a marre et mène l’enquête. Surprise : les péritios n’ont lieu que pendant les heures de bureau et en semaine et leur fréquence est du même ordre que celle émise par.. le micro-ondes. En fait, lorsqu’on ouvre la porte d’un micro-ondes après cuisson, il laisse échapper des ondes à 2,45 GHz pendant quelques millisecondes, que le radiotélescope de 64 mètres détectaient. Je n’imagine pas la frustration de chercher pendant 17 ans un phénomène astrophysique qui n’existe pas.
 

Sources :

Source 1 : L’ami Wiki
Source 2 : Encore l’ami Wiki
Source 3 : Universalis
Source 4 : LaPresse.ca
Source 5 : Futura-Sciences
Source 6 : Sciences & Avenir
Source 7 : LCI
Source 8 : Intra-Sciences

Laisser un commentaire